Share this page

La stratégie choisie s’inspire des modèles usités en la matière, qui consiste d’abord à bâtir un lien de confiance ; ensuite à s’engager dans les actions communes et concertées et, enfin, à rigoureusement évaluer les mesures prises et actions à venir.

Pour créer la confiance, il a été convenu d’associer toutes les parties aux discussions préliminaires et d’être aussi transparent que possible dans le processus de prise de décision, sans préjudice des attributions légales des autorités en charge de la question. C’est donc une approche participative qui a été privilégiée.

Il a aussi été question d’ouvrir la participation de la diaspora à toutes ses composantes sans discrimination particulière, afin d’accueillir toutes les bonnes volontés. Par conséquent, le FODIAS sera aussi bien ouvert aux personnalités de renom qu’à tout citoyen camerounais de la diaspora désireux de contribuer au succès de cet évènement. Pour des besoins d’efficacité, les réseaux diplomatiques et associatifs camerounais ont été mis à contribution.

Une approche graduelle est par ailleurs privilégiée dans l’exécution et la sélection des projets qui vise à promouvoir aussi bien les projets à court terme que ceux à moyen et long terme. Ces derniers projets (moyen et long terme) bénéficieront des mécanismes de suivi et évaluation mis en place par le FODIAS pour assurer plein succès aux conclusions des assises.

Il est en outre envisagé de mettre à contribution quelques partenaires et organismes nationaux et internationaux dans la mobilisation des financements et des expertises attendus. 

         Dans le cadre de ce processus préparatoire, une étude de « Benchmarking », est envisagée suivant les Hautes Instructions du Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Cette étude s’inspirera des modèles de quelques Etats africains et étrangers (Sénégal, Maroc, Philippines, Mexique…).

En vue de donner au forum le maximum de notoriété, il serait judicieux de le placer sous le Haut Patronage du Président de la République. Le Chef de l’Etat serait représenté par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement et le MINREX assurerait le pilotage du forum.

A cet effet, il est suggéré la création d’un Comité interministériel d’organisation dudit Forum. Diverses commissions  pourraient être mises en place, entre autres, secrétariat technique, protocole, communication, exposition, logistique, animation culturelle.

Il serait important d’impliquer, dans la préparation et la mise en œuvre du forum, le maximum possible de personnes compétentes et personnalités ressources, dont l’apport et/ou la présence  seraient de nature à conférer une plus value significative  à l’événement. 

S’agissant de l’organisation, le Forum se tiendrait les 28, 29 et 30 juin 2017. Cette période serait appropriée en raison des facilités estivales de par le monde et de la saison de vacances au Cameroun

 

SPECIALE BOURSE DE L’EMPLOI

« COMPETENCES DE LA DIASPORA CAMEROUNAISE »

 
 

 

Partenaires