Share this page

Le modérateur de l’atelier sur l’éducation et la formation professionnelle, Pr. Emmanuel KAMDEM, Secrétaire Permanent de l’Institut Panafricain pour le Développement, a ouvert les travaux par un mot de bienvenue adressé aux panélistes et aux participants. Il a rappelé l’importance de cet atelier qui s’inscrit dans le cadre de la capitalisation des opportunités éducatives pour le développement du Cameroun.

Tout au long des échanges, les participants ont traité de questions relatives aux certificats d’équivalences de diplômes obtenus à l’Etranger,  à la facilitation de la recherche d’emploi, aux opportunités de formation et aux systèmes de développement de compétences de la diaspora ré-établie au Cameroun. Les participants ont également procédé au partage d’expériences, de bonnes pratiques et ont formulé des orientations en vue de l’élaboration d’une politique visant une meilleure implication de la Diaspora dans les besoins relatifs au développement académique et professionnel du Cameroun.

Les travaux se sont achevés avec la formulation de quelques  recommandations entre autres, de réduire les lourdeurs administratives  à l’effet de faciliter l’accès de l’aide humanitaire des organisations caritatives aux personnes nécessiteuses vivant dans les communautés rurales au Cameroun ; de  procurer des formations et de délivrer des certificats d’aptitudes professionnelles aux camerounais n’ayant pas pu acquérir une éducation scolaire formelle, mais  dotés de talents exploitables ; et enfin de rappeler à nos frères et sœurs de la diaspora la nécessité de contacter les autorités administratives locales afin de faciliter les opportunités d’investissements de l’étranger. 

ATELIERS DU FODIAS 2017

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partenaires